Baskets vegan en toile N'go Shoes
Publié le Catégories N'go Shoes

On entend beaucoup parler de mode éthique. On est entièrement d’accord avec ces valeurs, et pourtant il est difficile de changer nos habitudes. Il suffit de commencer par quelques gestes simples, sans pour autant changer toute sa garde-robe d’un coup.

Voici 5 raisons pour passer à l’action 😊

1. La planète te dit merci

mode éthique ecologique

Dans le classement mondial des industries les plus polluantes, celle de la mode remporte la médaille d’argent.
Les marques s’inscrivant dans une mode plus éthique partent du postulat « consommons moins mais mieux ».
« Selon l’Agence européenne pour l’environnement (EEA), la quantité de vêtements achetés dans l’Union européenne (UE) a augmenté de 40 % entre 1996 et 2012. En 2015, les Européens ont acquis 6,4 millions de tonnes de nouveaux habits et chaussures, selon une étude du Parlement européen. » (source : Le Monde).

Surconsommation de vêtements et impact environnemental

Le besoin ne justifie pas cette hausse de la consommation car une grande partie n’est peu voire jamais portée. Ces vêtements finissent par être jetés et il faut ensuite gérer des tonnes de déchets.
Cette surconsommation induit une surproduction qui a des effets désastreux sur l’environnement.
« Le transport des matières premières et des produits finis ne recouvre pourtant que 2 % des émissions de gaz à effet de serre produits par l’industrie de la mode, d’après une estimation de la Fondation Ellen MacArthur. L’empreinte carbone de la mode est particulièrement élevée à cause de la production des textiles. La fabrication de coton, de matières synthétiques artificielles et naturelles produit à elle seule 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre, toujours selon l’organisation environnementale. » (source : Le Monde).

À titre d’exemple, « un rapport des Nations unies estime qu’il faut 7 500 litres d’eau pour fabriquer un jean, soit l’équivalent de l’eau bue par un être humain pendant sept ans. » (source : Le Monde).

Ce désastre environnemental ne s’arrête malheureusement pas à la production. Le lavage de nos vêtements impacte notre planète.

« En effet, les fibres textiles contiennent des produits chimiques, principalement des détergents venus de la lessive ou de parfums, et des micro-plastiques, contenus dans le polyester ou les polymères acryliques. Ces particules sont rejetées dans les océans lors des lavages et mettent des décennies à se dégrader. Plus du tiers (35 %) des micro-plastiques rejetés dans les océans viendrait du lavage de textiles, selon L’IUCN. » (source : Le Monde).

Limiter la « fast fashion »

Certes la mode éthique produit elle aussi, mais elle milite pour une production plus raisonnée. Elle utilise des matières moins nocives pour l’environnement, et respecte les femmes et les hommes qui fabriquent ses vêtements.

Recycler les vêtements

La première étape vers une mode plus éthique est de faire le tri dans sa garde-robe et de limiter notre consommation. Pour cela vous pouvez vous tourner vers le marché de seconde main (friperie, ventes entre particuliers, etc…) pour éviter de produire. Vous pouvez également vous orienter vers des marques éthiques qui prônent une mode plus écologique et sociale.

 

2. Les ouvriers te disent merci

mode ethique respect droits de l'homme

Pour les grandes marques internationales, la publicité, le marketing et la communication constituent en grande majorité le coût global d’un produit. Les matières premières et la main d’œuvre ne constituent qu’une part infime, en moyenne 30% de ce coût.
« Souvent, les travailleurs de l’industrie de la mode gagnent moins de la moitié d’un salaire considéré comme décent pour vivre (se nourrir, se loger, avoir accès à l’éducation et aux transports) » (source : C3D).

Des marques s’orientent vers une production plus équitable, avec une juste rémunération des travailleurs. Cela soulève aussi la question de l’artisanat, qui meurt à petit feu face à l’industrialisation, et qui n’est plus rémunéré à sa juste valeur. Là encore, de nombreuses marques proposent de soutenir et préserver un artisanat en le valorisant à travers leurs produits, et en permettant à ces artisans de vivre de leur savoir-faire traditionnel et ancestral.
À titre d’exemple, c’est ce que nous proposons avec N’go Shoes 😊

3. L’entreprenariat te dit merci

N'go Shoes, baskets équitables et solidaires

Les marques de mode éthique sont souvent de jeunes marques naissantes, la plupart ayant moins de 3 ans d’existence, et composées de moins de 10 personnes.

Ces marques voulant proposer une alternative à la fast fashion, en respectant l’environnement et les conditions de travail, sont pour la plupart des novices dans la création d’entreprise.
Soutenir la mode éthique c’est donc aussi soutenir de jeunes entrepreneurs plutôt que de grandes multinationales, et qui demain, pourront créer des emplois qui ont du sens.

4. Ça ne coûte pas plus cher de bien s’habiller

mode éthique made in France

Le principal argument reproché à la mode éthique c’est le prix élevé des produits, que tout le monde ne peut pas se procurer.

En consommant moins mais mieux nous pouvons tous remplacer l’achat de trois t-shirts à 15€, fabriqués dans de mauvaises conditions sociales et environnementales, par un t-shirt à 45€ d’une marque plus éthique. Ainsi, nous limitons notre consommation à nos réels besoins vestimentaires.

De plus, il y a fort à parier qu’à l’avenir, notamment grâce à la démocratisation de la mode éthique et à la croissance de la production de matières recyclées, les prix de vente vont peu à peu s’homogénéiser. C’est par exemple le cas avec le made in France où plus la filière de production de textile se développera et plus des économies d’échelle pourront être réalisées.
À titre d’exemple, la marque française HOPAAL a lancé le premier t-shirt recyclé fabriqué en France et vendu à prix coûtant.

5) Ethique de la tête aux pieds

Vêtements sport éthique

Dorénavant, on peut trouver des marques de mode éthique sur une gamme complète et diversifiée de produits, y compris dans le milieu du sport où les matières dérivées du pétrole constituent une grande partie la fabrication des vêtements techniques.
Le blog Iznowgood propose d’ailleurs un top 5 des marques de sport écoresponsables sur son blog.

Il est maintenant très facile de s’équiper éthique de la tête aux pieds, grâce aux boutiques physiques et aux marketplaces.
Nous proposons quelques boutiques physiques dans cet article de blog  et quelques marketplaces de mode éthique dans cet autre article.

Enfin, la plateforme Sloweare déniche pour vous les adresses des créateurs, des boutiques et des marques éco-responsables pour vous aider à réduire votre empreinte environnementale.

Et voilà, maintenant vous n’avez plus d’excuse pour ne pas être, vous aussi, un adepte de la slow fashion !😊 Et comme disait Samuel Beckett : « Se donner du mal pour les petites choses, c’est parvenir aux grandes, avec le temps ».