Publié le Catégories L'équipeÉtiquettes , , , , ,

Derrière N’go se cachent plusieurs personnes qui font grandir la marque depuis ses débuts. Aujourd’hui, on vous présente Alex, notre designer Nantais que nous avons rencontré il y a un peu plus d’un an et avec qui nous avons élaboré notre nouvelle collection en cuir !

Designer produit dans le domaine du luxe depuis quelques années, ses passions le mènent autant à voyager pour grimper les montagnes dont il est amoureux qu’à essayer d’apprivoiser son surf fraîchement offert par le père Noel.

Quand il n’est pas en train de parcourir le monde, ou encore de nous servir de modèle photo, Alex travaille aussi comme designer free-lance pour des marques, principalement éthiques !

Peux-tu nous parler de ton parcours et ce qui t’a amené à devenir designer ?

Je voulais un métier à la frontière entre les arts et la technique, pouvoir imaginer des produits ou des services pour améliorer le quotidien des gens.

J’ai étudié à Paris le design industriel pendant 5 ans, en faisant un échange en Suède pour m’ouvrir à d’autres cultures et enrichir mes références. Je suis plus passionné par le process de création et apporter de la valeur par l’usage que par un type de produit en particulier.

« Chaque univers de marque est une redécouverte et un challenge qui me permet d’apprendre chaque jour, sans avoir l’impression de travailler ! »

Il faut à chaque fois comprendre les enjeux, les codes, pour pouvoir les proposer avec une autre sensibilité voire essayer de les réinventer.

Qu’est ce qui t’a donné envie de travailler avec N’go ?

Passionné par la matière et la découverte de nouvelles influences pour enrichir mon travail, j’ai commencé à voyager depuis quelques années pour le plaisir comme pour compléter ma formation. De l’artisanat à l’industrie, chaque pays a des spécificités uniques qui méritent d’être valorisées. Dans cette logique, je participe depuis quelques temps à plusieurs projets ethniques et éthiques en accords avec ces valeurs.

« N’go a été LA rencontre dans mes projets pour 2018. »

Imaginez, des Nantais voulant faire de beaux produits, dans une dynamique de production responsable et en permettant la construction d’écoles aux Vietnam ! Je n’ai pas hésité une seconde et je les ai contacté pour démarrer une collaboration !

Que voulais-tu apporter à la marque pour cette première collaboration et quelles ont été tes inspirations ?

Lorsque je leur ai proposé de travailler ensemble, j’ai particulièrement apprécié leur ouverture d’esprit et leur curiosité pour ma démarche. J’ai senti le potentiel mais surtout l’énergie d’une marque avec des ambitions, tant sur la qualité des matières que les détails, sans transiger sur leurs valeurs. Je me suis tout de suite projeté dans la mission et cela a été la chance de participer aux premières collections d’une Startup Nantaise, de dessiner des produits soucieux d’être tendances et avec une dimension sociale engagée. Cette proximité avec les fondateurs et la confiance qui s’est installée dès le début nous ont permis de challenger leur univers de marque et leurs codes pour les ouvrir et les enrichir, sans perdre leur identité. J’ai notamment apporté des références du street art pour les associations de couleurs et matières et chercher à transposer les motifs ethniques en graphismes plus minimalistes.

« J’ai essayé au maximum de conserver leur ADN, y apporter mes références et mon univers, pour donner une autre direction à leurs produits. »

Nous avons fait un vrai travail d’équipe et beaucoup échangé pendant plusieurs mois pour arriver à un résultat qui nous satisfasse. D’autres belles surprises sont en préparation et nous y mettront la même exigence.

 

Quel effet cela te fait de savoir que tes produits seront bientôt commercialisés, entre autres aux Galeries Lafayette ?