Publié le Catégories N'go Shoes

Allons découvrir quelques astuces pour une garde robe minimalisteAujourd’hui, les grandes enseignes suivent le modèle de la « fast-fashion ». Nous proposer des collections qui évoluent rapidement et à bas prix. Toujours plus, plus rapidement, plus facilement et parfois avec le sentiment d’être un peu « has-been ». Quoi ? No way ! Tu n’as pas le dernier sweat tendance avec les motifs pastels ? Formidable ! Cet article est pour toi !

Changer son « mode » de consommation

Définir ses besoins : la méthode BISOU

Elles nous font rêver ces grandes enseignes avec ces jolies vitrines et ces vêtements de style urbain, causal et chic. Pourtant, certaines pièces de nos gardes robes restent à tout jamais au fond du placard. Parfois, même avec les étiquettes dessus. Alors pourquoi cet engouement extrême ? Pourrions-nous contrôler nos pulsions de shopaholic ? Yes. It’s possible ! Avec la méthode BISOU. Je vous vois déjà sourire derrière votre écran. Non ce n’est pas un cours de « french kiss » mais un acronyme correspondant à un modèle très sérieux pour acheter de manière responsable.  Je vous sens dubitatif. C’est normal, explications ! 

B comme Besoin : mon achat correspond à quel besoin ?

I comme Immédiat : est-il essentiel que mon achat soit immédiat ?

S comme Semblable : y-a-t-il un vêtement similaire chez moi ?

O comme Origine : le vêtement/ la paire de chaussures sont fabriqués dans quels pays ? D’où viennent les matières ?

U comme Utile : cette pièce m’est-elle utile et nécessaire ? 

Voici quelques questions qui permettent de réfreiner nos envies et finalement d’effectuer un acte d’achat plus conscient et réfléchi. 

Friperies, applications et dons

La « renaissance » des boutiques telles que les friperies nous donne l’opportunité de consommer de manière plus écologique et à moindre coût. Notre porte-monnaie nous remercie, les vêtements aussi.  Ils ont une seconde vie. Vive l’économie circulaire ! Des vides-dressing s’organisent également près de chez toi. Petit coup de cœur pour Violette Sauvage, spécialiste du vide dressing géant. 

Les applications de revente et d’échange de vêtements ont le vent en poupe. On se retrouve dans un modèle gagnant-gagnant. L’acheteur(se) est ravi(e) de sa bonne affaire et vendeur(euse) reçoit de jolis deniers. Tout le monde s’y retrouve. Quelques applications :

Vinted

Vidressing

Vestiaire collectif  

Le Bon Coin


Le
don est également un autre moyen pour vider son armoire et d’offrir à des personnes moins nanties l’opportunité de se vêtir décemment. Il est possible de faire des dons aux associations suivantes :

Emmaüs (site de revente)

La croix rouge  

La cravate solidaire

Parfois simplement en discutant avec des amis ou des collègues on s’aperçoit qu’il est possible d’offrir, acheter ou échanger certains articles. Alors autour d’un verre ou d’un café discutons !

Maintenant que nos anciens vêtements sont pris en charge, plus d’excuse pour vider son armoire. 

Alléger sa garde-robe 

Méthode pour simplifier sa garde-robe

Nous portons seulement qu’une partie de ce que nous possédons. Soyons réaliste, ce pantalon coupe carotte ou ce pull difforme qui traînent depuis 3 ans au fond de ta penderie ne seront jamais portés ! Oui, bien sûr « quand ça reviendra à la mode » ou que tu feras les mensurations de Kate Moss ou Tony Parker.  

D’ailleurs une française ne porte en moyenne que 30% de sa garde-robe !

Partons donc faire ce nettoyage de printemps dans tes placards. La première étape est celle du rangement afin d’y voir plus clair. 

Prends la place qui est nécessaire pour sortir et faire des piles selon le type de vêtements : pantalons, manteaux, vestes, chemises, ….  Les chaussures, baskets et accessoires sont invités à cette aventure du grand ménage vestimentaire. 

Définir tes pièces « essentielles », tes  incontournables 

Mine de rien, une armoire avec l’essentiel c’est plus de place et moins de temps à chercher. Alors détermine ton style et tes « essentiels ». Les habits dans lesquels tu es confortable et qui te ressemblent. Récapitulons !

Je garde ce que je porte, j’aime et j’ai besoin. 

Je retire ce qui : ne me va plus, n’est plus porté et n’est pas confortable.

Evidemment, quelques doutes et hésitations vont s’immiscer dans ta quête du tri !  Tout va bien, demande-toi simplement si aujourd’hui tu aimerais ce même article dans une vitrine et si tu serais prêt (e) à l’acheter ? Et voilà, le tri est fait !

Naturellement, tu feras de nouvelles associations de tenues. Tu auras la sensation d’avoir des styles très différents. Un jean/escarpins et un jean/sneakers auront des effets de looks très distincts. Investis dans des pièces de qualité et intemporels. Par exemple, une marinière coton fabriquée en France fait toujours un agréable effet et se porte à des occasions variées. 

Pour finir …

La slow fashion va petit à petit te gagner. Lorsque tu passeras devant un magasin et que tu te demanderas si tu as vraiment besoin de ce t-shirt alors tu seras que ton acte d’achat peut faire la différence. D’ailleurs peut-être que tu pourrais customiser ce t-shirt que Mémé André t’avait offert pour ton anniversaire. En tout cas, tu peux doucement te diriger vers une consommation plus raisonnable et un modèle plus juste.  A toi de jouer !